Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 septembre 2008

Mahalia Jackson : Trouble of the world

Je l'avoue humblement, je ne suis pas un fan de ce genre de musique et de plus, je n'y connais vraiment rien en jazz et negro spirituals. Mais  je fais une exception pour Mahalia Jackson, parce que sa voix est vraiment magnifique.

La vidéo qui suit est extraite d'un film de 1959 intitulé Imitation of life (Mirage de la vie en français). Les deux interprètes principaux en sont Lana Turner et John Gavin. Si vous aimez les mélos vraiment mélos, ce film est pour vous. On commence assez vite à pleurer et on n'arrête plus jusqu'à la fin. Tout y passe : les relations parents-enfants, le racisme, l'évangélisme, le parfait mode d'emploi pour rater sa vie privée et... of course, la rédemption finale de la fille pécheresse et ingrate -au fond, ça se termine plutôt bien. A regarder avec une pile de kleenex à portée de main. (Je dis ça, mais j'adore ce film et je me le repasse régulièrement, surtout quand j'ai envie de m'émouvoir jusqu'aux tripes : car honnêtement, il est sacrément bien fait !)

Ce passage se situe à la fin du film. Annie (second personnage féminin, grande amie de Lana Turner, noire en butte aux problèmes existentiels de sa fille née d'un père blanc et donc à la peau blanche) vient de mourir. C'est la cérémonie de son enterrement et tous ses amis sont là. Le chant est interprété par Mahalia Jackson. Déjà, même sans savoir ce qui s'est passé auparavant, cela vous fait frissonner. Mais quand vous avez suivi le déroulement du drame depuis son début, je vous assure que ce chant vous achève...

Les commentaires sont fermés.