Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 juillet 2008

Maria Farandouri : La ballade de Mauthausen

 

balalde.jpgMikis Theodorakis a composé un ensemble de 4 chansons qui s'intitule La Ballade de Mauthausen. Les textes sont en fait des poèmes d'un poète grec juif qui a réussi à échapper aux persécutions mais dont la fiancée a disparu dans les camps de la mort. L'immense chanteuse grecque Maria Farandouri a enregistré ces poèmes mis en musique par Théodorakis. C'est bouleversant du début à la fin.

 Voici en dessous la traduction française de la première chanson, dont le titre est Le Cantique des Cantiques. Un grand merci à File la laine qui a bien voulu se charger de cette traduction. 

Qu'elle est belle, ma bien-aimée

Avec sa robe de tous les jours

Avec un joli peigne dans les cheveux.

Personne ne savait qu'elle est si belle. (ter)

 Maria_Farantouri.jpg 

Jeunes filles d'Auschwitz, jeunes filles de Dachau,

Avez-vous vu ma bien-aimée ? (ter)

Nous l'avons vue dans un voyage lointain,

Elle ne portait plus sa robe

Ni de peigne dans les cheveux.

 

Qu'elle est belle, ma bien-aimée,

Celle que sa mère choyait

Et qui était chérie par les baisers de son frère.

Personne ne savait qu'elle est si belle. (ter)

Jeunes filles de Mauthausen, jeunes filles de Belsen,

Avez-vous vu ma bien-aimée ? (ter)

Nous l'avons vue sur la place glaciale

Avec un numéro sur sa main blanche

Et une étoile jaune sur le coeur.

 

Qu'elle est belle ma bien-aimée

Celle que sa mère choyait

Et qui était chérie par les baisers de son frère.

Personne ne savait qu'elle était si belle (ter).

Le documentaire ci-dessous permet d'entendre le Cantique des Cantiques en intégral. Attention, les images du camp de Mauthausen sont parfois insoutenables.

Les commentaires sont fermés.