Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 octobre 2007

La légende du Golem : conte 2

Voici un deuxième conte sur le Golem, toujours traduit de l'allemand par Didier Debord

 

La colère du Golem

Le Rabbi Loew avait coutume d'établir dès le vendredi après-midi une sorte de plan de travail pour le Golem, afin de n'avoir à parler avec lui qu'en cas de nécessité absolue le jour du Sabbat. D'une manière générale, le Rabbi Loew ne lui donnait rien de particulier à faire ce jour-là, si ce n'est de monter la garde et de rester vigilant.

Un vendredi après-midi, il oublia toutefois de donner au Golem son plan de travail, et celui-ci s'en trouva fort désœuvré.

A peine le jour touchait-il à sa fin, on se préparait déjà pour le Sabbat, que le Golem traversa la ville comme un insensé qui voudrait tout détruire sur son passage. En voyant cela, les gens s'enfuirent en criant : « Joseph Golem est devenu fou ! »

Il en résulta une grande panique qui ne tarda pas à parvenir aux oreil­les du Rabbi Loew qui était en prière dans la Vieille-Nouvelle Synagogue. Celui-ci sortit de la synagogue, et, sans même voir le Golem, cria vers le ciel : « Joseph, reste où tu es ! »

Les gens virent le Golem se figer comme une statue de sel, là où il était. Il semblait avoir soudain réussi à maîtriser sa sauvagerie.

On indiqua au Rabbi l'endroit où se trouvait le Golem. Parvenu près de lui, le rabbin lui murmura à l'oreille :

« Rentre à la maison et va te coucher ! » Le Golem le suivit, docile comme un agneau.

Le Rabbi Loew retourna ensuite à la synagogue où il ordonna que l'on chantât une nouvelle fois le chant du Sabbat. De ce jour, jamais plus il n'ou­blia, dès le vendredi après-midi, de donner au Golem son plan de travail. Il savait en effet que le Golem aurait pu détruire Prague dans sa colère s'il ne l'avait pas calmé à temps.

Si vous vous rendez à Prague, vous pouvez vous procurer cet ouvrage dans n'importe quelle librairie.

0a636498164896fee4827675f1152888.jpg

Les commentaires sont fermés.